Classement des plus grosses fortunes : l’Afrique au rendez-vous

Le dernier classement Forbes des plus grosses fortunes mondiales a été dévoilé cette semaine. Outre le retour à la 1ère place de Bill Gates, ce classement est dominé par le nombre de plus en plus croissant de milliardaires à travers le globe (1647) dont notamment des Africains, au nombre de 29.

Avec une fortune estimée à 25 milliards de dollars, Aliko Dangote occupe le 23è rang au classement. Et la 1ère place au niveau africain. Il est aussi le premier africain à atteindre le Top 25 de ce classement annuel. La fortune de l’homme d’affaires nigérian a augmenté de 4,2 milliards de dollars en une année. Dans l’édition 2013 de ce classement, le natif de Kano occupait le 43e rang mondial, révèle le magazine américain.

On retrouve également dans le classement des milliardaires pour la première fois un algérien. Il s’agit de Issad Rebrab, patron de Cevital, le premier groupe privé d’Algérie. Sa fortune est estimée à 3,2 milliards de dollars. M. Rebrab est selon le magazine le premier algérien à détenir une fortune supérieure à 1 milliard de dollars.

Il y a aussi la première femme nigériane milliardaire Folorunsho Alakija. Qui a pu récupérer ses parts dans le bloc pétrolier d’Agbami. Sa fortune, estimée à 600 millions de dollars en 2012, atteint désormais 2,5 milliards de dollars. Cette passionnée de mode devient ainsi l’une des femmes les plus puissantes du Continent.

On y retrouve également l’angolaise Isabel dos Santos, la fille du président de la république dont la fortune estimée à 500 millions de dollars en 2012, a été réévaluée cette année à 3,7 milliards de dollars, grâce notamment à la mise à jour de ses participations dans l’entreprise énergétique portugaise Galp et dans la compagnie de télécommunication angolaise Unitel.

A côté de ceux-là, on pourrait citer le tanzanien Azizi Rostam avec 1 milliard de dollars. Il détient 35% d’actions de Vodacom Tanzania (ndlr : la plus grande entreprise de télécommunication du pays). Mais est aussi propriétaire de mines et de terminal à conteneurs.

Sans oublier les familles Johann Rupert, 7,9 milliards et Nicky Oppenheimer 6,6 milliards toutes deux d’Afrique du Sud.

Selon Forbes, on enregistre une hausse significative de la fortune des plus riches africains au cours de la dernière décennie. Pour preuve, en 2003, Forbes ne recensait que deux milliardaires en Afrique.

Source : éducarrière

Plus d'articles
Neymar : la presse espagnole lâche une nouvelle bombe sur l’avenir du joueur