Le retour de Tintin

Trente-sept ans après la publication du dernier tome officiel, Tintin signe son retour en librairie le mercredi 12 mars avec La malédiction de Rascar Capac

L’aventurier belge le plus connu au monde est revenu. Les fans de la saga ont dû frôler la crise cardiaque en apprenant la nouvelle, Hergé ayant insisté pour qu’aucun tome ne sorte après sa mort. Il n’y a pourtant pas d’inquiétude à avoir, ses souhaits ont été respectés. La malédiction de Rascar Capac (éditions Casterman/Moulinsart, 20 €) est en fait une réédition de la version originale des Sept Boules de cristal, le treizième opus de la série.

 Nous sommes en 1942 et la guerre fait rage. Originalement appelée La malédiction, la création de Hergé n’est pas publiée sous le format d’une bande dessinée mais en feuilleton dans le journal belge Le Soir. Une fois la seconde guerre mondiale passée, Hergé rescénarise et colorise sa publication. Au passage, certains extraits contenus dans la version originale sont oubliés. C’est donc l’œuvre complète qui est proposée au public aujourd’hui.

Similaires