Réuni en Conseil des ministres, ce jeudi 25 octobre 2018, le Gouvernement togolais a adopté 8 décrets, dont quatre portant création et organisation de l’École Nationale des Auxiliaires Médicaux d’Atakpamé (ENAM-AT), Tsévié, Kpalimé et Dapaong ; et quatre portant création et organisation de l’École Nationale des Sages-Femmes d’Atakpamé (ENSF-AT), de Tsévié, Kpalimé et Dapaong.

école, santé, TogoEn effet, la politique de redynamisation du secteur de la santé, composante du troisième axe du Plan National de Développement 2018-2022, comporte notamment le renforcement en ressources humaines à travers la multiplication et la déconcentration des centres de formation.



C’est dans cette logique que le Gouvernement a décidé de créer des écoles d’auxiliaires médicaux et de sages-femmes à Dapaong, Atakpamé, Kpalimé et Tsévié.

Ces écoles ouvertes à la rentrée scolaire 2018-2019, constitueront avec les facultés des sciences de la santé des universités de Lomé et de Kara, un véritable vivier de formation en ressources humaines destiné à améliorer l’offre de soins en qualité et en quantité.