Les examens approchent, il faut se mettre aux révisions ! Mais comment s’organiser ? Des conseils pour réviser efficacement et être prêt pour le jour J sans trop de stress ?

Nous avons rencontré M. Olivier KPOYA, un  lauréat du PRIX CRACK en 2010 ; actuellement employé chez Asky Airlines, étudiant en cycle ingénieur et Vice-président/Membre fondateur  de l’Association des Lauréats Crack du Togo (ASLAC-TOGO) ; pour des conseils à nos candidates et candidats aux différents examens de l’année 2014.

 

M. Olivier Kpoya, bonsoir

Olivier Kpoya : « Bonsoir»

Pourriez-vous présenter votre organisation à nos internautes ?

Olivier Kpoya : « Notre association est une association à but non lucratif qui a pour domaines d’interventions l’éducation et le socioprofessionnel et pour vision de favoriser l’émergence et l’épanouissement des lauréats cracks primés par l’ONG le CRACK  au Togo. »

 À un (1) mois ou deux (2) des examens, quels conseils avez-vous à l’endroit des candidats pour exploiter et tirer le maximum possible de profit de ce laps de temps.

Olivier Kpoya : « La période sage ! Oui parce qu’il faut être sage et laisser tomber certaines activités qui nous retardent et donner plus de temps aux révisions si on veut réussir. L’examen se prépare dès la rentrée, nous ont toujours révélé nos chers profs. Les élèves assidus ont toujours respecté cette règle ; il est probable qu’une préparation de dernières minutes donne peu de résultats positifs mais n’empêche d’essayer de rattraper le train en marche lorsqu’il est encore temps pour ceux qui ne l’étaient pas. C’est  le moment d’établir une parfaite organisation…; je dirai par là qu’il faut répertorier les matières dans les quelles on réussit aisément de ceux qui paraissent plus difficiles à soi. Consacrer un peu plus temps sur ces matières difficiles  en utilisant des épreuves d’examen antérieures et des guides d’examens ; solliciter l’aide de ses profs ou des ainés voir quelqu’un qui s’y connait bien dans la matière et  comprendre  LA LOGIQUE  utilisée  pour les résoudre. C’est cette logique qui vous permettra de traiter par vous-même, d’autres exercices que vous n’auriez jamais vu, mais qui vous seront présentés le jour J. le restant du temps que vous aurez défini pour les révisions, cherchez à parfaire l’acquisition des connaissances dans les matières dans lesquelles vous êtes à l’aise. Je n’exclurai pas la prière afin de demander le soutient divin pour bien se préparer et réussir. »

À quelques jours des examens, certains candidats ne se sentent toujours pas prêts à aller en salle d’examens et pensent mettre le paquet en veillant ou avec des stimulants. Comment peuvent- ils gérer cette situation ?

 Olivier Kpoya : « Quand on est bien organisé, pas trop de soucis à se faire. Imaginez la sensation que cela vous procurera d’être déclaré admis le jour des résultats… Restez dans cette ambiance et bossez ; ceci vous procurera une confiance en vous et surtout en bossant, n’oubliez pas le temps qui passe pour aussi vous reposer. Mieux le cerveau est reposé, mieux il enregistre encore. Et aussi, vous avez besoin d’être mieux en forme le jour de l’examen pour bien aborder les épreuves. »

Quels comportements et dispositions sont requis de la part des apprenants le jour de l’examen pour gérer le stress et éviter des erreurs qui sont souvent fatales.

Olivier Kpoya : «  Le jour de l’examen, il est vrai qu’il y a quelques petites inquiétudes  mais il ne faut pas  se laisser emporter par le stress. Les conseils pratiques :

.D’abord, quand vous vous tenez devant une épreuve, lisez-la bien et en entier, même si vous l’avez déjà une fois traitée au cours de l’année.

. Ensuite, répartissez le temps qui est alloué à l’épreuve sur les différentes parties de l’exercice et savoir selon votre niveau et aptitudes le temps pendant lequel vous pouvez traiter tel ou tel exercice. Ceci vous permettra de ne pas être surpris par les déclarations des surveillants du type ‘’Il vous reste 30 minutes’’ ou encore ‘’Il vous reste 5 minutes pour la fin’’.

 .Ce qui est toujours conseillé, c’est de répondre le plus massivement que possible. Même si vous ne connaissez pas la réponse, essayez d’écrire quelque chose qui pourra vous apporter une réponse similaire à celle demandée par la question. Ne pas laisser de place vide soit disant qu’on ne connait pas. Il faut toujours essayer.

. Il faut aussi toujours commencer par l’exercice qui vous semble le plus abordable. Et une fois l’épreuve terminée, relisez la copie, revérifiez vos applications numériques et c’est après cela que vous pourrez ramasser votre copie. Ceci pour éviter d’éventuelles erreurs et surtout ne pas se presser de ramasser sa copie, car vous disposez de tout le temps défini pour l’épreuve. »

Comment l’apprenant peut-il organiser ses révisions les jours d’examens?

Olivier Kpoya : « Les jours d’examens, il est nécessaire d’accorder de l’importance aux matières du lendemain. Si par exemple vous avez composé dans une matière et que le soir vous voulez apprendre, apprenez les matières du lendemain. Un des lauréats dira, ‘’Il faut faire une lecture diagonale des cours des différentes matières qui seront traitées le lendemain’’. Cette lecture signifie que si vous prenez chaque chapitre, vous essayerez de cibler les termes, dates, formules, définitions, schémas ou parties clés afin de se rafraichir la mémoire. »

Un petit conseil aux familles et à l’entourage du candidat à un examen ?

Olivier Kpoya : «  L’entourage aussi joue dans la réussite d’un individu. Que l’entourage essaie alors de minimiser les charges comme c’est le cas avec certains élèves afin qu’ils aient le temps de se préparer tant psychologiquement qu’au niveau des cours, pour pouvoir passer leur examen dans de bonnes conditions. Un mot d’encouragement va leur permettre de bien faire le travail et de rechercher dans une certaine mesure l’excellence. »

Un mot à l’endroit des internautes et candidats

Olivier Kpoya : «  La période des examens est très importante dans la vie d’un apprenant en ce sens qu’il permet de déterminer s’il passera en classe supérieure ou pas. Concernant spécialement les amis des candidats en ce moment, si vous en avez qui passent un examen, ce n’est pas  le moment de les déranger ! Mais plutôt  les encourager même s’ils ne s’efforcent pas à aller apprendre car leur réussite feront tant leur bonheur que le vôtre.et aussi, priez pour eux.

Nous leur souhaitons bonne chance et espérons que cette année, ils seront nombreux à réussir et à être des nôtres. »

Merci M. Olivier Kpoya.

Olivier Kpoya : « Ce fut un plaisir ; et quelques informations parmi tant d’autres»

 

 

Prix Crack* : le prix Crack est décerné aux meilleurs candidats des  différents examens du CEPD au BAC au Togo chaque année.

Cliquez pour découvrir l’interview du Président de l’ONG CRACK 

La Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom