Cérémonie de lancement des JED-2014

Encourager les initiatives entrepreneuriales des jeunes ; mais surtout encourager et promouvoir l’entrepreneuriat qui respecte et protège l’environnement. Voilà les maitres mots des trois Journées d’Entrepreneuriat et de Développement (JED) organisées conjointement par la FAIEJ (Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes) et l’ANGE (Agence Nationale de Gestion de l’Environnement) du Mercredi 14 Mai au Vendredi 16 Mai 2014 à l’Agora Senghor. Ces trois journées dont la cérémonie de lancement a été effectuée ce Mercredi 14 Mai a enregistré la présence des imminences comme le Ministre des travaux publics, la ministre du développement à la base, le ministre de l’environnement, la directrice du FAIEJ, une multitude de consultants et experts togolais venus tant de la diaspora que sur le plan national et de jeunes participants et exposants.

Après l’hymne national chanté en chœur par l’assemblée, c’est la directrice du FAIEJ qui prend la parole en premier lieu pour d’abord féliciter et encourager la jeunesse pour ses efforts afin de relever le défi entrepreneurial et situer ces trois jours de rencontres dans le contexte qui est le sien. S’en est suivi M. Tiassou Florent, Consultant national à Bohn, en Allemagne qui a fait une présentation de ces trois jours d’activités qui seront meublés par des conférences, des échanges d’expériences entre  jeunes entrepreneurs et créateurs d’entreprises confirmés, expositions de produits fabriqués par les jeunes et l’innovation de ces journées, la présentation de la machine qui servira à produire des pavés avec des déchets plastiques comme matière première. Pour faire suite, un sketch animé par un groupe de jeune a attiré l’attention des participants sur les moyens d’actions, buts et objectifs du FAIEJ.

Puis, c’est le Ministre de l’environnement qui prend la parole pour livrer son message sur la création d’une économie verte, c’est-à-dire un système d’entrepreneuriat qui pourvoit non seulement en emplois pour les jeunes, mais qui protège aussi l’environnement car tirant ses matières premières des déchets. Ce qui permettra de construire une économie mettant en valeur les énergies durables et un usage minime des ressources naturelles.

Après le passage d’Almok pour assurer son soutient aux jeunes dans l’initiative de l’entrepreneuriat vert et du jeune qui a participé à la fabrication de la machine servant à transformer les déchets plastiques, c’est au tour de Mme la ministre du développement à la base de rendre hommage à tous les acteurs de cet événement et d’inciter les jeunes à beaucoup plus d’innovations pour s’intégrer dans l’entrepreneuriat vert tout en rappelant les avantages socio-économiques et écologiques de ce changement de comportement. Les jeunes seront donc outillés et formés pendant ces trois jours à la création d’emploi. C’est sur ces mots que la première édition des Journées de l’Entrepreneuriat et Développement ont été ouvertes.

S’en est suivi la visite des stands d’expositions.

Pap Jo

Photo : Coupure du ruban symbolique de la foire : Almok, la ministre DOGBE, le ministre de l’environnement, le ministre GNONFAM

Similaires