Pour séduire l’homme, tous les coups sont permis pour les filles de Lomé. Aux faux cils, ongles, maquillages, il faut désormais ajouter les hanches et fesses artificielles à l’arsenal de séduction, relève le journal TogoMatin dans sa parution de ce vendredi 15 mars.

-- Vidéo de L-FRII --

Lire aussi : Togo : acte macabre commis par un ‘fou’ à Tokpli

La trouvaille appelée « Hanche kou gbi » est une combinaison de sous-vêtements qu’utilisent certaines jeunes filles pour camoufler leur modeste morphologie.

Lire sur : Africa CEO Forum 2019 : les atouts économiques du Togo présentés aux investisseurs

Le succès que rencontre ce dispositif vient du fait que ces filles jugeraient cette tenue sans conséquence sur la santé comparativement aux produits directement en contact avec la peau pour obtenir les mêmes effets, nous apprend le confrère.

Mais, attention, la réaction de l’homme, qui se retrouve pris au piège avec cet artifice, peut être imprévisible !