Après son AVC d’octobre 2018, et une longue convalescence, le chef de l’État gabonais est rentré définitivement au pays le 23 mars dernier. Un retour marqué par le remaniement de son équipe de collaborateurs.

Pour le magazine Jeune Afrique, 4 personnalités forment la nouvelle garde rapprochée du président gabonais.



Selon le journal, pour aborder une nouvelle phase de son second septennat, ABO s’appuie le quotuor composé de Brice Laccruche Alihanga, son Directeur de Cabinet ; Cyriaque Andjoua, le nouveau « Monsieur Sécurité » ; Grégoire Kouna, patron de la Garde républicaine ; et Jean-Luc Ndong Amvame.

Lire sur : La leçon anecdotique d’Aliko Dangote ce samedi 6 avril à Abidjan

Mini-portrait de ces 4 personnalités

Brice Laccruche Alihanga, le Directeur de cabinet

Directeur de cabinet. En l’absence d’ABO, cet ancien directeur de BGFI Gabon a géré non sans difficulté les affaires courantes à Libreville. À 38 ans, il tient toujours les rênes du Palais du bord de mer, aux côtés de Jean-Yves Teale, le secrétaire général de la présidence.

Cyriaque Andjoua, le nouveau « Monsieur Sécurité »

Le « Monsieur Sécurité » du chef de l’État, dont il est le cousin (son père, Fidèle Andjoua, est le frère de feu Omar Bongo Ondimba). Il succède au Sud-Coréen « Monsieur Park », qui vient de prendre sa retraite.

Lire aussi : Togo : Appel à candidatures pour des bourses d’études du ‘British University in Egypt’

Grégoire Kouna, patron de la Garde républicaine

Patron de la Garde républicaine depuis l’époque d’Omar Bongo Ondimba. Est le supérieur du saint-cyrien Frédéric Bongo, demi-frère du président et patron des services spéciaux de ladite Garde.

Jean-Luc Ndong Amvame, l’aide de camp

L’aide de camp. En véritable garde du corps, ce lieutenant-colonel de la Garde républicaine est l’un des seuls à n’avoir jamais quitté le chef de l’État durant toute sa convalescence en Arabie saoudite et au Maroc.