Les motocyclistes ont une part prépondérante dans les 3.178 accidents recensés au cours du premier semestre 2019. Une situation qui motive les autorités togolais à envisager des mesures drastiques pour la prévention des accidents au rang desquelles le permis de conduire pour les motocyclistes.

Togo : le permis de conduire obligatoire pour les motocyclistes dès septembre 2019
Image illustrative

L’information a été portée au-devant de la presse ce vendredi 9 août au cabinet du ministre de la sécurité, Yark Damehame.



Ainsi, les motocyclistes qui n’ont pas leur permis de conduire ont jusqu’au 20 septembre pour se les faire établir. A partir de cette date, ceux qui n’ont pas leur permis ne seront plus autorisés à circuler, a indiqué le général Yark Damehane, rapporte Africatopsucess ce jour.

« Les motocyclistes ont jusqu’au 20 septembre 2019 pour passer et obtenir leur permis de conduire. Faute de quoi, leurs engins se feront saisis pendant les contrôle routières, et ils ne les retireront qu’après avoir présenté leur permis », a insisté le général Yark Damehame.

Lire aussi : Togo : CICA-RE recrute pour ces 2 postes (8 août)

Cette mesure, selon l’autorité, a pour « objectif de sauver les vies des usagers, mais aussi de tous les citoyens », martèle-t-il car, les accidents impliquant les motos ont fait plus de la moitié des 354 morts recensés sur les routes au premier trimestre 2019.

Il est à noter que le permis de conduire obligatoire fait suite à la mesure du port obligatoire de casque qui est relativement respectée.

Miss Togo 2019