L’Inspecteur Général de la Police (IGP) par intérim au Ghana, M. James Oppong-Boanuh, a ordonné la suspension avec effet immédiat de deux officiers de police en lien avec la disparition d’un fusil de service disparu sous leur garde, apprend-on.

Lire aussi : Le communiqué des supporters du PSG contre Neymar

Un communiqué de presse signée par le Commissaire adjoint de police, David Eklu, a révélé que le fusil a disparu au poste de police Akporman-Manna, division d’Adenta.

IFT

Les deux officiers de police suspendus servent les postes de police du district d’Abokobi et d’Akporman Manna.

Lire aussi : Sucre roux, sucre blanc : quelle est la différence ?

L’IGP par intérim a par ailleurs ordonné qu’une enquête soit menée sur la conduite des deux officiers de policiers suspendus.

Avec Koaci