A 10 ans elle devient chauve ; la choquante raison dévoilée

Bonnie Pullman n’avait que 7 ans lorsqu’elle a commencé à perdre ses cheveux. La raison ? Le harcèlement scolaire qu’elle a subi. Et à seulement 10 ans, cette fillette originaire de Huddersfield en Angleterre, est devenue complètement chauve.

« Tous les jours, elle rentrait en pleurs de l’école. C’est à ce moment-là qu’on a remarqué qu’il lui manquait des cheveux sur la tête. On nous a dit que c’était dû à une alopécie causée par le stress qu’elle éprouvait à l’époque », a ainsi raconté sa mère Wendy au Metro UK. Plus déterminée que jamais, la trentenaire a rapidement pris les choses en main.

« Elle ne mangeait quasiment plus et je pouvais voir que ça l’affectait beaucoup donc je me suis rendue à son établissement et ils ont totalement réglé la situation. » Malheureusement pour Bonnie, ses cheveux n’ont jamais repoussé. Selon les confidences de sa maman, l’acharnement des autres élèves a affecté sa santé mentale. Une perte de cheveux causée par un délit puni par la loi. La fillette de 10 ans, a désormais des difficultés à accepter son apparence.

« Elle se sent très mal dans sa peau et elle dit des choses comme ‘Mes amies sont jolies mais moi, je ne suis pas belle.’ Elle ne va plus à la piscine avec l’école car elle ne laisse plus personne la voir en maillot. » Un véritable crève-cœur pour sa mère : « En tant que maman, c’est dur car je vois à quel point ça l’affecte elle et notre famille. La seule chose qu’on peut faire, c’est être fort pour elle et lui dire qu’elle est belle – avec ou sans cheveux. »

Pour redonner confiance à sa fille, Wendy économise pour acheter une prothèse capillaire, cette perruque, qui sera créée grâce à un moule 3D du crâne de Bonnie. Elle peut rester en place pendant deux ans après avoir été installée avec une colle longue durée. La Yorkshire Hair Clinic s’est déjà portée volontaire pour aider la famille à récolter les 5000 livres sterling (environ 5900 euros) nécessaires. Comment ? En organisant des événements sponsorisés. « Bonnie a été très forte ces trois dernières années mais elle va bientôt avoir 11 ans et avec l’arrivée des hormones, son estime de soi est malmenée. Ça a été très dur pour elle ces derniers temps donc ça lui changerait la vie », a conclu la maman.

Avec Entrenous

Similaires