Mike Rosehart est canadien. Désormais âgé de 27 ans, marié et père de deux enfants, il profite avec sa petite famille d’une retraite très anticipée depuis bientôt 3 ans.

Adepte de l’épargne radicale, il propage aujourd’hui sa méthode, ses trucs et astuces pour économiser au maximum.

Togo : qui est Affoh Atcha-Dédji, le nouveau ministre des Enseignements primaire et secondaire

IFT

Un défi accessible à tous, selon lui, à condition de respecter le principe du “FIRE”, l’acronyme de “Financial Independence and Retire Early”, soit “Indépendance financière pour une retraite anticipée”. Bref, comment dépenser moins pour travailler moins longtemps.

Révélation existentielle

L’idée lui est venue à l’esprit lors de ses études de marketing dans l’Ontario (Canada), en 2010. La lecture des travaux de l’astrophysicien danois Jacob Lund Fisker sur le sujet lui ouvre alors les yeux et il s’attèle à atteindre le plus vite possible cette indépendance financière. Chaque dépense sera désormais hautement réfléchie pour concrétiser cet objectif ultime. À 19 ans, il achète une toute petite maison, la “moins chère possible”, avec sa compagne Alyse. Ils décident de louer chaque pièce pour engendrer des bénéfices. Le jour de l’obtention de son diplôme, il a déjà remboursé son emprunt, relate le Sun.

Une femme découvre son propre certificat de décès dans la voiture de son mari

Acquisitions et réinvestissements

Il trouve un emploi dans la consultance, sa compagne devient graphiste. Ils s’efforcent alors à vivre avec moins de la moitié du salaire d’Alyse pour mettre tout le reste -100% du salaire de Mike! -, de côté. Ils acquièrent plusieurs biens et réinjectent les loyers perçus dans des investissements lucratifs. Cette stratégie intensive leur permet de racheter dix propriétés en trois ans.

Ansu Fati, le nouveau prodige du football venu d’Afrique

700.000 épargnés en 7 ans

En février 2017, il remet sa démission. Alyse aussi. Ils revendent leurs onze propriétés avec une bonne plus-value et empochent 760.000 dollars, soit près de 700.000 euros : assez d’argent pour vivre confortablement les 25 prochaines années. Aujourd’hui, Mike et Alyse profitent pleinement de leurs deux enfants. Mike reste néanmoins toujours actif sur sa chaîne YouTube et propose ses services en tant que coach mental… sans préciser combien lui rapportent ces deux activités dilettantes.