in ,

À 99 ans, l’hôpital lui annonce qu’elle est enceinte !

Un record pour mamie ! Une grand-mère a été étonnée d’apprendre qu’elle était enceinte alors qu’elle s’apprêtait à fêter ses 100 ans.

Lire aussi : Togo : polémique autour de la mort de ‘Cimetière’ ; la version du ministre Yark Damehame

En effet, Doris Ayling (photo), qui a sept petits-enfants et 13 arrière-petits-enfants, a reçu une lettre de l’hôpital Fareham Community Hospital, dans le Hampshire, lui rappelant un rendez-vous prénatal qu’elle a ignoré. Un choc pour la mémé puisqu’elle était en âge avancée et n’avait plus d’homme dans sa vie.

Le document, qui indiquait avec exactitude l’âge de naissance de la femme, affirmait, pourtant, qu’elle avait un rendez-vous avec l’obstétricien pour le suivi de sa grossesse qui avait 6 mois.

2À 99 ans, l'hôpital lui annonce qu’elle est enceinte !
Doris Ayling

Après réception du courrier et l’émotion passée, son fils âgé de 76 ans a contacté l’hôpital pour comprendre ce qui s’était réellement passé.

Lire aussi : Voici le footballeur le plus riche du monde, vous ne le connaissiez pas …oubliez Messi et Ronaldo

C’est là que l’hôpital s’est rendu compte de l’énorme erreur à cause la négligence du service de secrétariat.

«Cela m’a un peu amusé», a déclaré Mme Ayling à la presse locale. «Je ne suis jamais allée dans les hôpitaux de Portsmouth et je ne sais pas où se trouve l’hôpital de Fareham. C’est un mystère complet pour moi quand j’ai reçu cette lettre », a-t-elle déclaré.

«J’ai eu trois enfants quand j’avais 20, 23 et 29 ans. C’était assez », avant d’ajouter « J’ai presque 100 ans, alors comment puis-je comprendre ? »

Lire aussi : Togo : la date de réception de l’hôpital Saint Pérégrin de Lomé connue

Les enfants de Mme Ayling, qui sont tous des retraités eux-mêmes, ont déclaré avoir bien ri de cette  étrange erreur.

Un porte-parole de l’hôpital a reconnu l’erreur et s’est excusé auprès de la famille. « C’était une erreur administrative rare et nous nous sommes excusés pour toute anxiété inutile que cette erreur aurait pu causer ».



Le bilan des accidents de circulation au premier semestre 2019 fait état de 354 morts. Des morts, de trop, dus entre autres à la conduite en état d’ébriété. En conférence de presse ce vendredi, le ministre Yark Damehame a annoncé l’introduction, dès le mois d’octobre, des alcootests pour mesurer le taux d'alcool dans l'air expiré des chauffeurs suspects. Des amendes pourraient être infligées aux conducteurs contrôlés positifs au cours de ces tests. Dans un but préventif, tout conducteur peut être contrôlé à l'alcootest et ce à tout moment. Mais avant la mise en place de ce dispositif, une vaste campagne de communication devrait être faite. Notons que, même si l'alcootest constitue un instrument préventif qui permet de déceler la présence de l'alcool dans le sang par le biais de l'air expiré, l'infraction doit être confirmée par l'éthylomètre ou par une prise de sang. Ainsi un conducteur ne peut être soumis à l'éthylomètre que lorsque les épreuves de dépistage (alcootests ou éthylotests) permettent de présumer l'existence d'un état alcoolique.

Togo : L’alcootest au volant introduit à partir d’octobre prochain

France : il reçoit par erreur 117 millions FCFA sur son compte et disparait avec le « butin »

France : il reçoit par erreur 117 millions FCFA sur son compte et disparait avec le “butin”