Depuis le dimanche dernier, le président de la République Faure Essozimna Gnassingbé séjourne à Abu Dhabi. Avec sa délégation, le chef de l’État tente de décrocher des accords de financement du Plan National de Développement (PND). Et les informations qui arrivent semblent dire que la délégation est en train de gagner son pari.

En effet, le mardi du 12 mars, un mémorandum d’entente entente entre le Togo et la société AMEA POWER d’Abu Dhabi a été signé. Le ministre des mines et de l’énergie, Ably Bidamon qui a fait de l’électrification son cheval de bataille est celui qui a paraphé ce mémorandum côté togolais.

Lire aussi : Togo-Fonction publique : ouverture d’un concours de recrutement de 1552 agents

A travers cette signature, le Togo aura donc le financement et la construction de 4 nouvelles centrales solaires par cette société basée à Abu Dhabi.

Il faut rappeler que lundi, le Togo a déjà obtenu un accord de financement des PME togolaises. Tous ces accords vont dans la ligne droite de l’atteinte des objectifs du PND, un nouvel instrument censé amorcer le développement intégral du Togo.