A partir de 2020, il ne faut plus dire ‘Hollande’ pour parler des Pays-Bas … voici les raisons

L’appellation Hollande pour parler des Pays-Bas sera abandonnée à compter du 1er janvier 2020. Ainsi en ont décidé les autorités néerlandaises.

Fêtes de fin d’année : les autorités déconseillent un ‘produit miracle’ qui fait grossir les fesses

Selon le quotidien The Independent, qui rapporte l’information dans sa parution du vendredi 27 décembre, les raisons de cette décision sont multiples, mais principalement touristiques. Cette démarche a pour but de promouvoir la marque officielle des Pays-Bas.

La Hollande est une région des Pays-Bas, mais les deux noms sont souvent employés de manière interchangeable pour décrire ce pays d’Europe du Nord.

Mandat d’arrêt contre Guillaume Soro : le Gouvernement ivoirien parle de stratégie « d’enfumage » de l’ex-chef rebelle

Le mois dernier, le ministre néerlandais du Commerce, Sigrid Kaag, a dévoilé que le logo de la tulipe orange avait été changé en faveur des lettres NL, qui ressemblent à une tulipe stylisée.

D’après le média, les ministères, les universités, les ambassades ou encore les entreprises auront l’obligation d’utiliser le titre officiel dès le 1er janvier 2020. Il est précisé que cette nouvelle politique coûtera 200.000 euros.

Saisie record de cocaïne en partance pour Lomé effectuée par l’Uruguay

Le tourisme durable comme objectif

Selon les projections évoquées par le quotidien britannique, le nombre de touristes dans le pays devrait passer de 19 millions à 29 millions dans la prochaine décennie. C’est pour cette raison que les autorités veulent se concentrer sur un tourisme durable qui n’est pas seulement concentré sur la ville d’Amsterdam et pourrait s’étendre à d’autres villes du pays, souligne The Independent.

Plus d'articles
Affaire de détournement en Angola : Isabel Dos Santos accuse la justice d’avoir utilisé une signature de Bruce Lee pour confisquer ses biens