in

À travers Facebook, Mark Zuckerberg contribue à lutter contre le coronavirus

Selon le fondateur de Facebook, des outils scientifiques développés par son entreprise philanthropique, la Chan Zuckerberg Initiative, ont permis à des chercheurs cambodgiens « de séquencer en quelques jours le génome entier du Covid-19 ».

Togo : l’OMS recrute (11 février 2020)

 



Également, il a mis « des données Facebook agrégées et anonymisées » à la disposition de scientifiques, afin de « mieux comprendre comment le virus se propage ». Cela concerne notamment « des données sur la mobilité et des cartes de densité de population ».

Mark Zuckerberg, pour contribuer à la cause mondiale, a décidé d’attribuer à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) « autant de coupons publicitaires gratuits que nécessaire pour faciliter l’accès des utilisateurs à des informations sanitaires vérifiées, et d’attribuer ces mêmes coupons à d’autres organisations à travers le monde ».

Pour joindre l’acte à la parole, dans les pays où l’OMS a signalé des cas de transmission de personne à personne et des décès, y compris la France, Facebook fait apparaître un message en haut du fil d’actualité de tous les utilisateurs.

Un lien les redirige alors vers l’OMS ou le site dédié des autorités locales, celui du ministère de la Santé pour les Français. Un message semblable survient en cas de recherche en lien avec le coronavirus sur Facebook et sur Instagram.

TIC : ces 5 astuces à connaître sur WhatsApp

Les équipes de Mark Zuckerberg se sont également enrichies de « fact-checkers » qui limitent la diffusion des publications jugées fausses ou partiellement fausses. L’information correcte et vérifiée est indiquée en dessous de ces contenus et des notifications sont envoyées aux utilisateurs tentant de les partager, afin de les avertir.




Ad Banque Atlantique

Coronavirus : Trump fait don de son salaire pour lutter contre l’épidémie

Le Real Madrid provoque la colère d’Israël