in ,

Abidjan : pour l’aider à rejoindre son amoureux, ses copines inventent un kidnapping

Nous sommes sur le campus d’une université à Abidjan. Pour permettre à leur copine de rejoindre son petit-ami hors de la ville, trois jeunes filles inventent un scénario d’enlèvement digne d’une série télévisée.

Les faits

Samedi dernier, en plein après-midi, d’un parent déboussolé lance une alerte à la police du 34ème arrondissement et le CCDO de la ville. Il est question d’un enlèvement de 04 jeunes filles à leur retour des cours de renforcement  dans une université privée de la commune de Cocody.

Le père de l’une des supposées  victimes, présente un message de détresse envoyé par sa fille depuis son lieu de détention tenu secret. Et selon une vraisemblance, la jeune étudiante et ses trois amies étaient à bord d’un taxi intercommunal pour Abobo Baoulé, quand elles ont été détournées pour une destination inconnue.

Sur place, il urge donc de les retrouver. Le bureau des enquêtes du CCDO entre en contact avec la famille d’une des supposées enlevées dimanche à 01 heure du matin. Sauf que contre toute attente, 03 des victimes réussissent à joindre leur famille arguant qu’elles ont été secourues par une bonne volonté et recueillies dans un hôtel à Abobo N’dotré.

Le commissaire du 32ème arrondissement entre alors en  scène. Les interrogatoires se multiplient, les dispositifs de sécurité se dressent dans la zone. Du côté de l’université privée, les responsables mentionnent aussi dans la surprise l’absence des jeunes filles au cours de renforcement prévus pour 05 étudiants samedi matin, sans que les parents s’en inquiètent.

Mais, suite aux interrogatoires poussés, l’une d’entre d’elles finit par craquer. Elle avoue un scénario monté de toutes pièces. L’objectif était de couvrir la fugue de leur camarade chez son copain hors d’Abidjan, jusqu’à ce que les choses ne deviennent aussi sérieuses, avec un déploiement des forces de sécurité.

Informée, le sujet du complot s’est aussitôt séparé de son amoureux pour se positionner à N’dotré conformément au plan. Mais trop tard pour elle, la supercherie avait déjà été démasquée avec une grande déception chez ses parents.

Ce scénario montre à suffisance que les jeunes peuvent rivaliser d’astuces et de ruses pour arriver à leurs fins. N’eut été l’impressionnant  dispositif sécuritaire, le quatuor aurait pu trinquer, tous sourires  et savourer leur victoire.



États-Unis: il ne fait pas bon être noir et armé par les temps qui courent

Santiago Solari, Réal Madrid, coach, 2021

Le Réal Madrid confirme Solari comme coach jusqu’en 2021