in

Abuser de ces aliments accélère le vieillissement

Les études menées par le Centre de recherche biomédicale en obésité et nutrition (CEBEROBN) de l’Université de Navarre ont trouvé une corrélation entre une consommation abusée d’aliments ultra-transformés et le vieillissement cellulaire.

Les aliments peuvent-ils être porteurs du coronavirus ?

Celui-ci s’accélère quand la ration journalière est supérieure à 3 portions des aliments concernés.

En effet, cette nourriture raccourcit les télomères, la région à l’extrémité des chromosomes, qui sont des marqueurs d’âge cellulaire reflétant le vieillissement.

Le professeur à l’Université de Navarre et directrice des travaux publiés Amelia Marti a concentré ses recherches sur l’examen de l’influence du régime alimentaire sur l’intégrité du matériel génétique ou de l’ADN, en particulier sur les télomères.

Elle a indiqué que ces derniers pouvaient se raccourcir suite au vieillissement dû à l’âge ou à cause d’autres facteurs tels qu’une nutrition inadéquate avec notamment des aliments ultra-transformés.

Les aliments visés par l’étude sont des produits alimentaires qui contiennent une longue liste d’additifs (d’ordinaire 5 ingrédients ou plus) comprenant des arômes, des colorants, des émulsifiants et des conservateurs entre autres.

Le nombre de tasses de café bues par jour mis en relation avec le niveau de graisse corporelle

En font partie les boissons gazeuses, les viandes transformées (saucisses, hamburgers), les pâtisseries industrielles, les laits frappés, les desserts laitiers ainsi que de nombreuses céréales sucrées pour le petit-déjeuner ou les pizzas de fabrication industrielle.




Fibre Nouveaux Quartiers


Ad Canal Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

UNESCO : le Parc national Fazao-Malfakassa bénéficiera du statut de ‘réserve de la biosphère’

Togo : l’UE s’intéresse à la protection du parc Fazao-Malfakassa

Royaume-Uni / Coronavirus : le taux de chômage atteint son plus haut niveau depuis 1996