Accélérer l’industrialisation de l’Afrique

accelerer-lindustrialisation-de-lafriqueL’Afrique, malgré ses richesses minières et agricoles, ne représente que 1,9 % du volume des échanges mondiaux de produits manufacturés.

Cet amer constat ressort du rapport du sommet industriel de la CEDEAO (Accra 21 juillet 2016) que le Conseil des ministres, tenu ce mercredi 19 octobre, a suivi en troisième communication.

Le but de ce sommet est de passer en revue les modalités d’accélération de l’industrialisation et du développement du secteur privé de l’Afrique de l’Ouest.

Il a permis de trouver des approches de solutions au déséquilibre. Il s’agit notamment de la mise en place par les États membres de fonds spéciaux de garantie,  de la maîtrise des techniques de l’énergie solaire et de la mise à la disposition des industriels de laboratoires  accrédités dans le domaine de la métrologie.

La délégation togolaise a présenté à ce sommet les efforts du gouvernement en la matière en proposant la mise en place d’une véritable coopération entre les PME de confection au sein de la communauté, en vue de mutualiser les énergies pour être compétitives et conquérir les marchés extérieurs.


Phone Promo TG

Performances Ad

Togocom Kpevika
Plus d'articles
NBA / Pas LeBron James : « C’est lui, le joueur le plus terrifiant de la ligue ! »