Acheteur

Niveau d’études minimal

Bac+5

Commentaire

Passer ses journées à acheter ? Le rêve de tout accro au shopping ! Pour l’acheteur professionnel, c’est plus compliqué que cela : il achète les produits dont son entreprise a besoin pour fonctionner. Son but : obtenir les meilleures marchandises au meilleur prix.
Dans la grande distribution, il travaille en centrale d’achat et approvisionne l’ensemble des magasins de l’enseigne. Spécialisé par produit (épicerie, fruits, légumes), il prospecte les fournisseurs, puis négocie pour obtenir la meilleure offre.

Dans l’industrie, l’acheteur doit se procurer tous les produits que son entreprise ne fabrique pas elle-même, des matières premières aux petites fournitures. Il peut aussi être spécialisé dans les achats internationaux. Dans ce cas, l’acheteur doit également maîtriser les réglementations douanières, la législation du transport international, les questions d’assurance et de paiement, et même la géopolitique. Quels que soient son secteur d’activité et son rayon d’action, l’acheteur doit composer quotidiennement avec la pression du chiffre et les situations de stress qu’elle génère.

Ses compétences

négocier, acheter, démarcher.

Sa formation

si quelques enseignes de la grande distribution accueillent encore des diplômés à bac + 2, des BTS (brevets de techniciens supérieurs) ou des DUT (diplômes universitaires de technologie) commerciaux, la majorité des acheteurs sont issus des écoles de commerce (dont certaines proposent une spécialisation achat) et des écoles d’ingénieurs (à condition d’avoir suivi un troisième cycle spécialisé en commerce).

Plus d'articles
France : le permis de conduire du Burkina Faso ne sera plus valable