Acné : l’endroit où les boutons apparaissent sur le visage a une signification

A l’adolescence, les boutons d’acné peuvent faire leur apparition de manière éparse et sauvage, mais force est de constater qu’à l’âge adulte ils sont très localisés. Bien souvent, ils réapparaissent au même endroit au fil du temps. 

La peau est le reflet de ce qu’il se passe à l’intérieur du corps. Ainsi, cette maladie cutanée résulte de nombreux facteurs complexes en lien direct avec certains signaux venant de l’organisme. Elle peut être déclenchée par le stress, les hormones ou encore l’alimentation ou une réaction à certains médicaments.

Le face mapping, ou cartographie du visage, est issu de la médecine chinoise selon laquelle il existe une communication entre les organes qui sont liés les uns aux autres. Si elle n’est pas officiellement utilisée en dermatologie occidentale pour poser un diagnostic, cette cartographie peut tout de même apporter des éclairages.

Seul un dermatologue déterminera les causes de l’acné adulte et administrera un traitement adéquat en fonction de l’individu et des manifestations présentées. Par ailleurs, la forme de l’acné a autant son importance que son emplacement : points noirs, nodule, papule, pustule kyste.

De l’acné près des cheveux : il peut s’agir de sébum coincé dans le follicule pileux. Faute d’évacuation, un bouton se crée. Cela peut aussi être une réaction liée aux produits coiffants ou à une frange. Un accroissement de toxines et un sommeil irrégulier peuvent aussi l’expliquer.

De l’acné entre les sourcils : cela peut résulter de la repousse d’un poil suite à une épilation. Le stress peut aussi exacerber la présence de sébum sur cette zone. Cela peut également être signe d’un foie chargé. En cause ? L’abus d’alcool ou une intolérance alimentaire. 

De l’acné sur le front vers les tempes : cela peut traduire un trouble digestif, un trouble au niveau de la vésicule biliaire ou des reins. Une alimentation peu équilibrée, trop riche ou trop sucrée peut être la cause, tout comme un manque d’hydratation.

De l’acné sur la joue : le bouton peut être créé suite à une prolifération de bactéries issue d’une taie d’oreiller, d’un téléphone ou encore de doigts sales. Cette large zone est relative aux reins et à l’estomac ainsi qu’au système respiratoire. Elle peut donc concerner les fumeurs et fumeuses. Pourquoi ne pas envisager un peu de sport pour s’oxygéner et éliminer les toxines ? Chez les hommes, la barbe, nid à microbes, peut être en cause. Enfin, la rosacée, qui se loge sur cette zone, peut être prise à tort pour de l’acné.

De l’acné sur la mâchoire : les femmes sont particulièrement visées par des boutons à cet endroit dont l’origine peut être hormonale. « Les fluctuations des hormones stimulent les glandes sébacées et obstruent les pores. Cela conduit à des éruptions rouges et enflammées, souvent situées sur la moitié inférieure du visage » explique une dermatologue à Glamour. La santé intestinale peut également affecter l’équilibre des hormones.

De l’acné autour de la bouche : elle peut être le résultat d’une alimentation trop acide ou trop épicée.

De l’acné sur le nez : cela peut  concerner le cholestérol. Il convient alors de surveiller les mauvaises graisses.

Avec Femina

Plus d'articles
LDC : les réactions de Neymar et Mbappé après la défaite du PSG