Acte 7 du T des Médias, les journalistes ont encore défilé pour la bonne cause

David Baini Djagbavi, président du comité d’organisation et responsable de DBD Com

25 journalistes et animateurs, des stylistes aux créations aussi originales que diverses sur le même podium, les initiateurs de la soirée annuelle dédiée aux journalistes peuvent se réjouir d’avoir gagné le pari de l’acte 7 du T des médias. Annoncée il y a deux semaines, l’unique soirée au cours de laquelle les journalistes peuvent être vus sous un autre jour, a tenu ses promesses le samedi 26 mai dernier.

Cet évènement vient ainsi clore le mois de mai au cours duquel sont célébrés, le journaliste et la liberté de presse. Et pour cette année, c’est un nouveau visage de la soirée du T des médias qui a été présenté au public, aux sympathisants et amis des professionnels de l’information au Togo.

La spécificité de cette édition s’est faite ressortir depuis la matinée de ce samedi. Vêtus de tenues de sport, gants aux mains et munis de grands emballages, les journalistes, stylistes et organisateurs ont couru à travers le quartier Agbalepedogan ramassant les déchets plastiques sur leur parcours (en prenant la devanture de la HAAC comme point de départ) dans le cadre de la course « Ecojogging » organisée pour la circonstance.

Dans la soirée, c’est devant le match comptant pour la finale de la Ligue des Champions, opposant Liverpool au Real Madrid que ces mordus de foot se sont retrouvés pour supporter leurs équipes respectives, cadrant ainsi avec le thème principal de cette édition qui a trait à la célébration du sport par les hommes de médias. Pour David Baini Djagbavi, président du comité d’organisation du T des médias, la satisfaction est grande. « Si les confrères sont contents, alors, c’est que notre objectif est atteint », confie-t-il à la fin de la soirée

Des trophées aux entreprises à fort impact…

Contrairement aux éditions précédentes, ce 7e acte a été l’occasion pour le comité d’organisation du T des médias, de décerner des reconnaissances aux partenaires et accompagnateurs de l’évènement depuis sa première édition, en l’occurrence Moov- Togo et de l’autre, des trophées aux entreprises spécialisées dans les BTP ainsi qu’à deux institutions de la République.

Des entreprises togolaises comme GER, Centro, le laboratoire national des bâtiments et travaux publics (LNBTP) et étrangères comme Ebomaf de même que les ministères de l’Economie et des finances et celui des infrastructures et des transports ont été gratifiés par des trophées et attestations d’excellence pour l’impact de leurs actions sur les populations togolaises.

« Ces entreprises ont été sélectionnées par un comité restreint composé de journalistes sur la base de leur domaine professionnel de prédilection », explique David Baini Djagbavi.

Plus d'articles
Covid-19 / OMS : «des indices importants» découverts à Wuhan