in ,

Acupuncture : voici 5 choses à savoir pour éviter les idées reçues

L’acupuncture ne fait pas de miracles et les aiguilles ne sont pas des instruments de torture. Loin de là. Mais cette pratique ancestrale, pratiquée régulièrement, favorise en douceur l’harmonie de vos énergies et soigne bien des maux. L’acupuncture est une pratique millénaire issue de la médecine chinoise. Écrit au IIIe siècle avant J-C, sous le règne de l’Empereur Houang-Ti, le “Nei Tching Soug Wen” est considéré comme l’ouvrage fondateur de l’acupuncture.

À l’époque, les Chinois utilisaient des tiges de bambou et des poinçons en pierre pour soigner leurs malades. Après la découverte du métal, les aiguilles d’acier prirent la relève. Enseignée plus tard dans les écoles du pays, cette branche de la médecine chinoise n’a fait parler d’elle en France qu’au XIXème siècle, avec le Traité d’Acupuncture du Dr Cloquet, qui suscitait à la fois l’intérêt des médecins et la méfiance du public.

Dès 1920, l’acupuncture a pris un véritable essor sous l’impulsion de Georges Soulié de Morant, consul de France à Pékin. Surnommé le père de l’acupuncture française, il a publié en 1930 le Précis de la vraie acupuncture chinoise qui reste une référence. Alors plutôt que de laisser nos corps et nos sens entrer en résistance et se bloquer, ouvrons-nous à cette médecine dite “alternative” et adoptons l’acupuncture qui revigore le corps. Seulement, bien que son efficacité soit reconnue par la Haute autorité de santé, elle soulève encore de nombreuses questions. Petit tour d’horizon des 5 idées reçues sur une pratique millénaire aux vertus certaines.

L’acupuncture ne peut pas tout traiter



Faux. L’acupuncture agit sur le Qi (énergie vitale) qui circule dans le corps par la voie des méridiens. Elle consiste à stimuler les défenses immunitaires de l’organisme au lieu de les remplacer par des substances chimiques. Positionnées sur des points précis, les aiguilles permettent de régulariser la circulation des flux d’énergie, dont la perturbation est à l’origine de désordres divers. Tous les systèmes du corps humains sont concernés par cette thérapie. L’acupuncture permet en effet de prévenir et soulager une variété de déséquilibres liés notamment aux systèmes nerveux, immunitaire, respiratoire, circulatoire, locomoteur, digestif, urogénital, les glandes endocrines, et les organes sensoriels. Elle contribue aussi à apaiser le niveau de stress.

L’acupuncture est douloureuse

Vrai et faux. Pas de panique. L’acupuncture est avant tout un soin relaxant. D’ailleurs il n’est pas rare de s’assoupir pendant la séance. Les petites aiguilles sont stériles et à usage unique. Si la piqûre est en général indolore, elle peut être douloureuse si le sujet est contracté, ou s’il présente des maux aigus type sciatique ou dentaire. La perception de la douleur dépend aussi de la capacité à l’accepter, et du talent du praticien à piquer.

L’acupuncture soigne les maux psychiques

Vrai. La médecine traditionnelle chinoise est une médecine globale pour laquelle les émotions sont liées à des organes. Le rééquilibrage organique par l’acuponcture a évidemment des effets sur le mental. On peut, par exemple, consulter un acuponcteur en cas de maladies de peau à déclenchement psychologique, troubles du sommeil, de dépression ou d’addictions.

L’acupuncture est une alternative douce aux injections esthétiques

Vrai. L’acuponcture, appréciée pour ses vertus thérapeutiques, peut aussi être utilisée à des fins esthétiques permettant de lifter la peau du visage. Les points d’acuponcture favorisent la détente et la tonicité de la peau du visage. La stimulation de certains organes peut retarder le processus de vieillissement de la peau.

L’acupuncture soigne les addictions

Vrai et faux. Le bilan de médecine traditionnelle chinoise permet d’identifier les déséquilibres organiques qui permettront une meilleure gestion de la nutrition et des diverses addictions. La pratique de l’acuponcture est une démarche active qui permet au patient une meilleure écoute de son corps. La thérapie par les aiguilles n’est pas une méthode miracle mais elle accompagne très bien et aide au sevrage tabagique et à la perte de poids.

Avec Gala.




Ad Banque Atlantique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

PSG-OM : le constat très amer d’André Villas-Boas

Ghana : la date d’enterrement de JJ Rawlings annoncée