Adil Rami : se3tapes avec Pamela Anderson, soirées … des révélations chocs à venir

A 34 ans, l’ancien défenseur de l’OM et des Bleus, Adil Rami, s’apprête à dévoiler un pan de sa vie tumultueuse au grand public à travers un livre autobiographique intitulé Autopsie. Le Figaro, dans sa parution mardi a révélé certaines bonnes feuilles.

Dès ses débuts, le champion du monde dit avoir été confronté à de nombreuses sollicitations notamment dans le monde de la nuit. « Je deviens joueur et vedette, je renifle le même air que les stars de l’OL, de l’OM et du PSG, raconte le fêtard. Une hôtesse 90D me dirige à une table VIP. Je dois dépenser un montant minimum. Aux alentours, ça raque plutôt le montant maximum. (…) Autour de la table, en train de se trémousser, je découvre sept avions de chasse. Je n’en reviens pas. Je parle avec les filles, on échange des numéros de téléphone, on boit des coups. Elles sont sympas et rient beaucoup à mes vannes. C’est grisant (…) J’ai plus de succès que Brad Pitt et George Clooney réunis », a-t-il confié dans son livre, dont la sortie est prévue le 15 octobre.

Zahia “ne sourit jamais”

Au cours de ses aventures nocturnes, Adil Rami dit avoir souvent croisé Zahia, avec qui il ne s’est jamais rien passé. “Je scanne la nana. Un peu étrange, très maigre, pas mon style. Je dis au type que je ne suis pas intéressé. Même pour une nuit, je veux des belles histoires. (…) À chaque virée parisienne ou presque, je retombe sur cette fille et son regard d’enfant perdu qui me fixe et qui me tourne autour. Elle s’approche, je m’éloigne. Elle entame la conversation, je me détourne et préfère parler ailleurs. Elle me glace autant qu’elle me fait de la peine. Elle ne sourit jamais et ne glousse pas comme les autres”, dit-il comme avec une certaine mélancolie.

“Je pourrais la jouer sale”

C’est non pas avec mélancolie mais colère qu’Adil Rami a évoqué sa rupture avec Pamela Anderson. Après plusieurs mois de relation, l’actrice américaine révélée dans la série Alerte à Malibu l’accuse d’être violent avec elle. Des accusations auxquelles il choisit de ne pas répondre et qui ne donneront lieu à aucune procédure judiciaire de la part de la comédienne.

Pour Adil Rami, à l’époque, la tentation est visiblement très grande de salir la réputation de Pamela Anderson en utilisant les images et les mots de leur intimité. “La machine à broyer est en marche. Mais je ne montre rien, je ne me défends pas, je ne balance rien. Je pourrais la jouer sale, assumer le carnage puisqu’elle a mis ma famille dans la tempête, balancer nos sextapes, ses mails, ses poèmes, ses sms fous d’amour qui l’atomiseraient médiatiquement”, écrit-il dans son livre à travers la plume de Géraldine Maillet. Des révélations qui mettent les choses au clair.

Avec Voici

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Di Maria : les confidences de sa femme sur sa période « horrible » à Manchester United