Affaire Benzema : Didier Deschamps en échec définitif face à Eric Cantona

Si succès il devait y avoir, c’est donc Eric Cantona qui l’a emporté dans le duel judiciaire qui l’opposait à Didier Deschamps.

Sous le coup d’une plainte en diffamation déposée par le sélectionneur national, l’ancien de Manchester United s’en est finalement tiré sans rien.

Comme le relaye France 24 ce lundi, « la cour d’appel de Paris a invalidé la plainte en diffamation, confirmant l’annulation de tout procès dans ce dossier ».

Tout était parti de la déclaration qu’avait fait Eric Cantona au Guardian le 26 mai 2016, en plein affaire de la sextape visant Mathieu Valbuena.

« Deschamps a un nom qui sonne bien français. (…) Personne ne s’est jamais mélangé avec personne dans sa famille. (…) Une chose est sûre, Benzema et Ben Arfa, ce sont les deux meilleurs joueurs en France et ils ne joueront pas l’Euro. (…) Ce qui est certain également, c’est que leurs origines sont nord-africaines. Donc oui, le débat est ouvert », avait-t-il déclaré.

Déclarée nulle en décembre 2020, cette plainte l’est donc définitivement après l’appel du sélectionneur rejeté par la cour d’appel de Paris, rapporte football365.

Entre Didier Deschamps et Eric Cantona, l’affaire est close.

Plus d'articles
La Casa de Papel saison 5 : Netflix dévoile un nouveau teaser (vidéo)