Affaire Carlos Ghosn : sa femme s’insurge contre la justice japonaise

Carole Ghosn a publié une déclaration après qu’un juge a rejeté pour la cinquième fois l’appel de la famille concernant ses droits de visite à Carlos Ghosn. « Carole Ghosn est séparée de son mari, Carlos Ghosn, et interdite de communiquer avec lui depuis 124 jours en application du système japonais de ‘la justice de l’otage’ », selon le communiqué.

Lire aussi Togo : des transformatrices du poisson à l’école de la santé

« Pour la cinquième fois, le tribunal a ordonné que je ne pouvais pas voir mon mari ni même communiquer avec lui d’aucune façon que ce soit. Cette situation perdure depuis maintenant 124 jours et nos droits fondamentaux continuent d’être bafoués. Cette interminable et cruelle séparation est une nouvelle démonstration de la persécution dont il fait l’objet dans le cadre du système japonais de la justice de l’otage – il s’agit de représailles indignes qui n’ont qu’un seul objectif : le briser », déplore Carole Ghosn.

Lire aussi Bénin : Lionel Zinsou fait appel de sa condamnation par la justice

« J’attends avec impatience le jour où il sera blanchi et notre famille réunie. D’ici-là, cette décision ne fait que renforcer ma détermination à me battre pour qu’il puisse obtenir un procès équitable et pour sa libération », assure l’épouse de Ghosn.

Avec Boursier

Plus d'articles
Mercato au FC Barcelone : un dossier de 60 M€ en passe d’être bouclé