in ,

Affaire de la vidéo du 14 février (St-Valentin) : bonne nouvelle pour Afiwa

Leur vidéo avait fait le tour des réseaux sociaux le 14 février dernier, jour de la fête des amoureux, la Saint-Valentin. Et comme on l’avait rapporté, le responsable de l’école que fréquentait Afiwa (nom d’emprunt de la jeune femme), a mis sa menace à exécution.

Burna Boy et sa petite amie Stefflon Don encore au-devant de la scène (photos)

Selon plusieurs amies de la jeune femme, elle aurait été exclue de son lycée situé dans le quartier Avépozo, banlieue sud-est de Lomé.



Toujours selon ces sources, le petit copain qui serait un commerçant aurait manœuvré pour qu’elle retrouve rapidement un nouvel établissement pour préparer sereinement son examen de fin d’année puisqu’elle est en classe de Terminale.

Togo / St Valentin : qui sont ces jeunes de Lomé dont la déclaration d’amour fait craquer le web ce 14 février ?

Pour rappel, Afiwa et son chéri avaient fait le buzz le jour de la Saint-Valentin lorsqu’une de leur vidéo s’embrassant langoureusement à quelques pas de l’école a été diffusée sur les réseaux sociaux. Cette scène diversement appréciée a déchainé le courroux du directeur-fondateur de son école arguant que cet acte est une mauvaise publicité pour l’établissement.




Ad Banque Atlantique

Etats-Unis : Joe Biden remporte les primaires démocrates de Caroline du Sud

Fally Ipupa : incidents à la Gare de Lyon en marge du concert de la star congolaise (Vidéos)