Affaire de viol : nouveau rebondissement dans le dossier Cristiano Ronaldo

Le combat juridique de Cristiano Ronaldo avec une femme qui l’accuse de l’avoir violée dans sa suite d’un complexe de Las Vegas il y a plus de 10 ans, se dirige vers un procès devant un juge fédéral du Nevada.

Aucune date n’a été fixée, mais la juge de district américaine Jennifer Dorsey a déclaré qu’elle entendrait les arguments et déciderait, elle-même, si Kathryn Mayorga était mentalement apte à conclure un accord de silence en 2010 avec les représentants de Ronaldo qui avaient payé à Mayorga 375.000 $.

L’avocat de Ronaldo, Peter Christiansen, a refusé mardi de commenter

Les avocats de Mayorga, dirigés par Leslie Mark Stovall, n’ont pas immédiatement répondu aux courriels et aux messages téléphoniques concernant la décision du juge, rendue le 30 septembre.

Dorsey a écrit qu’un tribunal devrait décider si Mayorga « n’avait pas la capacité mentale » de signer un accord de confidentialité avec les représentants de Ronaldo et « si un accord … a jamais été conclu entre les parties. »

On ne sait pas encore si Mayorga et Ronaldo devront être au tribunal en personne lors du procès qui serait ouvert prochainement.

Plus d'articles
L’Atlético de Madrid veut mettre 6 joueurs à la porte