in ,

Affaire DSK : Nafissatou Diallo confesse

Neuf ans après le scandale DSK, du nom de l’ex-patron du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn, la Guinéenne Nafissatou Diallo s’est confiée dans les colonnes de Paris Match.

C’est plus précisément le 14 mai 2011 que Nafissatou Diallo, femme de chambre depuis 2008 dans le Sofitel de New York, a été victime de l’agression de l’homme sur lequel le parti socialiste français comptait pour la présidentielle de 2012.

Togo / BAC 1 2020 : les résultats connus ce mardi 8 septembre ; voici comment consulter par téléphone

C’est la sécurité de l’hôtel qui a prévenu la police après les confidences de l’employée alors âgée de 32 ans. Quelques minutes avant que son vol pour Paris ne décolle, Dominique Strauss-Kahn a été interpellé.

L’affaire, très médiatisée, a entaché la réputation de Dominique Strauss-Kahn. Il était alors inculpé d’agression sexuelle, tentative de viol et séquestration dans la suite 2806 sur Nafissatou Diallo.

L’affaire DSK va être adaptée à la télé

Retombée dans l’anonymat depuis la fin de cette affaire soldée par un arrangement, Mme Diallo surgit cette semaine en faisant la une de Paris Match !

Guinée : le principal opposant Cellou Dalein Diallo relève le défi d’Alpha Condé dans les urnes

« L’affaire DSK a gâché ma vie », déclare-t-elle. C’est dans une église de Brooklyn que le magazine a pu recueillir ses propos. Cette dernière maintient sa version des faits et confirme bien avoir été victime de Dominique Strauss-Kahn.

Elle compte bien revenir sur son histoire, notamment au travers d’un livre en préparation.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Notre couverture cette semaine.

Une publication partagée par Paris Match (@parismatch_magazine) le 9 Sept. 2020 à 3 :08 PDT



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Tottenham : quand Mourinho clashe ses joueurs

“Soigner les certitudes”, l’oeuvre de la Béninoise Reckya Madougou paraît bientôt