Affaire Kader Mbacké : Aliko Dangote devant un tribunal de Dakar ce mois

Les héritiers de feu Kader Mbacké ne lâchent pas le milliardaire Aliko Dangote. L’affaire connaitra un nouveau rebondissement avec le jugement ce mois de l’homme le plus riche d’Afrique devant le tribunal hors classe de Dakar pour entrave aux droits d’associés à participer aux assemblées générales, usage de faux, association de malfaiteurs, vol et escroquerie.

Les héritiers de feu Kader Mbacké sont déterminés à aller jusqu’au bout, après une médiation qui a déjà échoué. Ils réclament la condamnation de Dangote et demande une provision de 20 milliards de francs CFA pour avoir été privés de leurs droits sociaux de 2010 à 2017.

Pour rappel, feu Abdou Kader Mbacké et Aliko Dangote avaient convenu de la création d’une filiale de la société Dangote industries limited au Sénégal. A ce titre, Dangote a, suivant acte sous seing privé en date du 4 février 2007, donné procuration à Kader Mbacké aux fins de la création de ladite société.

Forbes 2020 : voici le nouveau top 20 des milliardaires africains ; Aliko Dangote intouchable

« Le milliardaire nigérian détenait en ce moment 90% du capital et, Kader Mbacké, les 10% restants. Mieux, le 26 mars 2007, Kader Mbacké a été nommé administrateur. Mais, quand Kader Mbacké est décédé, Aliko Dangote, actionnaire à 90% s’est finalement donné de manière unilatérale et frauduleuse la qualité d’actionnaire unique en absorbant la totalité de l’actionnariat de la société », informe le journal Libération.

Similaires