in ,

Affaire Navalny : les représentants de l’OIAC «nous ont bourré le crâne», estime Sergueï Lavrov

L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) n’a toujours pas répondu aux demandes de la Russie concernant le dossier d’Alexeï Navalny, a déclaré le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov. 

«Nous n’avons encore aucune réponse de la part de La Haye, siège de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques. Au début, nos collègues allemands nous ont déclaré : “Nous ne pouvons rien vous dire parce qu’il ne s’agit pas d’une affaire russo-allemande, mais d’un dossier international. Or, nous avons une structure internationale, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques, adressez-vous à elle”», a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse à l’issue de négociations avec son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif. 

Sergueï Lavrov a souligné que Moscou avait quasi immédiatement contacté l’OIAC. «Et là, pendant plusieurs jours, ils nous ont bourré le crâne en disant qu’ils n’avaient reçu aucune demande. Les dirigeants de l’organisation, du secrétariat technique où les positions de premier plan reviennent aux représentants des pays membres de l’OTAN, nous ont assuré, je suis contraint de le dire, qu’ils n’avaient rien à avoir avec cette histoire», a-t-il poursuivi. 

France : la Togolaise Mafille Woedikou parmi les meilleures joueuses de l’année

«Puis, lorsqu’il s’est avéré qu’ils avaient quand même quelque chose à y voir et que, de plus, ses représentants étaient venus à la clinique de la Charité pour prendre des analyses d’Alexeï Navalny, ils ont commencé à s’excuser en disant qu’il s’agissait d’un malentendu. Nous leur avons alors demandé : “Maintenant vous pouvez nous dire ce que vous en pensez et quelles sont vos conclusions ? ” Ils nous ont répondu : “Vous savez, nous avons été contactés par les Allemands, c’est leur demande, alors retournez vers eux, ils devraient vous répondre.“» 




Ad Nunyalab


Ad Nunyalab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Togo / Plan de riposte agricole : essouchement de 8 000 hectares de terre pour la campagne 2020-2021

Guinée équatoriale : un nouveau sélectionneur à la tête de l’équipe nationale