in

Affaire R. Kelly : le chanteur aurait refusé une audience à un tribunal de Chicago

Les procureurs ont déclaré qu’il avait “refusé le transport” depuis la prison. La star du R&B devait comparaître jeudi dans le cadre d’une audience préliminaire pour une affaire d’abus sexuel.

Lire aussi : Togo : la BAD recrute (16 août 2019)

L’avocat de Kelly a déclaré qu’il n’était “pas tout à fait vrai” que le chanteur avait refusé le transport, mais a expliqué que “déplacer M. Kelly est une grande entreprise”.

Le chanteur fait actuellement face à plusieurs accusations d’abus sexuels aux États-Unis tant au niveau fédéral qu’au niveau des États américains, mais R. Kelly rejette ses accusations.

Il s’agit notamment d’agressions sexuelles, d’abus d’un mineur, de la présentation d’images indécentes de mineurs, de racket et d’obstruction à la justice. L’audience à Chicago s’est poursuivie sans R. Kelly, mais le juge a exprimé sa frustration face à l’absence du musicien.

“Il doit être là”, a dit le juge Lawrence Flood à l’avocat principal de Kelly, Steve Greenberg. Le procureur Jennifer Gonzalez a indiqué que “l’accusé devait être traduit en justice aujourd’hui. Tout s’est arrangé. Les shérifs allaient l’amener ici”.

“D’après ce que j’ai compris, il a refusé le transport et c’est pourquoi l’accusé n’est pas devant votre honneur aujourd’hui”, a ajouté Mme. Gonzalez. L’avocat Me. Greenberg a soutenu que cet énoncé n’était pas ” vrai à 100 % “, mais il n’a pas expliqué pourquoi Kelly n’avait pas réussi à sortir du Metropolitan Correctional Centre de la ville.

“Je ne veux pas discuter en audience publique de questions dont j’ai discuté avec le US Marshals Service”, a déclaré M. Greenberg. “Qu’il suffise de dire que le service du maréchal dit que déplacer M. Kelly est une grande entreprise.”

Lire aussi : Togo : appel à candidatures pour le ‘Prix des droits de l’Homme de la République française’

Kelly fait face à des accusations dans l’Illinois, New York et le Minnesota. Comme aucune décision n’avait été prise quant à l’endroit où Kelly serait inculpé en premier, le juge Flood avait décidé d’ouvrir un procès à Chicago. La prochaine audience du chanteur à Chicago aura lieu le 17 septembre.

Avec BBC



Saham Ad

Real Madrid : Zidane sur le point de démissionner ?

Côte d’Ivoire : élection à la tête de la FIF, la candidature de Didier Drogba confirmée