Affaire Se3tape : c’est chaud, Karim Benzema n’est pas encore sorti de l’auberge

La fameuse affaire de la sextape, qui oppose Karim Benzema à Mathieu Valbuena, a rendu un premier verdict le 24 novembre dernier.

L’attaquant du Real Madrid, accusé coupable de complicité de chantage à la sextape, avait été condamné à 75 000 euros d’amende, à payer solidairement avec les quatre autres prévenus 150 000 euros en réparation du préjudice moral, et à rembourser 80 000 euros de frais de justice.

La justice a saisi directement sur ses comptes

Problème selon l’AFP, Karim Benzema n’a pas réglé la partie de sa note qui était réclamée par Mathieu Valbuena, soit un montant de 230 000 euros.

De ce fait, les avocats de Valbuena ont fait saisir il y a quelques jours cette somme sur les comptes de Karim Benzema, provoquant le blocage d’un de ses comptes.

Une action de la justice alors que les représentants de Karim Benzema souhaitaient eux une mise en séquestre de la somme en attendant l’appel immédiatement interjeté par les avocats du joueur après le premier jugement.

« Ce sont des suites logiques de la décision de paiement immédiat. Nous avons demandé un paiement à l’amiable qui n’est jamais arrivé, nous sommes donc passés à l’étape supérieure », a réagi l’avocat de Mathieu Valbuena, Me Paul-Albert Iweins.

Similaires