Accusé d’un ‘’viol’’ commis selon son accusatrice Najila Tindade Mendes de Sousa au mois de mai 2019, le footballeur brésilien du Paris Saint-Germain, Neymar Junior, semble tirer son épingle du jeu petit à petit dans cette affaire.

Déjà, le peu de preuves à son encontre et la légèreté de l’accusation dans cette affaire montrent bien qu’il est innocent, avec la vidéo de quelques secondes qui a fait le tour de la toile et dans laquelle on voyait clairement qu’il se faisait agresser par la plaignante. Était-ce pour le pousser à bout ? on l’ignore encore.



Deuxième chose : Neymar Junior affirme ne pas avoir abusé de la plaignante et montrer même quelques preuves qui sont des conversations privées, et même des photos intimes que la dame avait elle-même envoyées au jeune footballeur.

Dernièrement, on apprend par Le Parisien que Najila a fait comprendre à la police qu’elle a perdu la seule preuve qu’elle possédait du présumé viol. Et cet élément était une vidéo qu’elle possédait dans son téléphone qu’elle prétend avoir perdu.

Mondial Féminin 2019 : une enquête ouverte après le scandale des Camerounaises face à l’Angleterre

Il faut noter qu’avec la tournure qu’a prise l’affaire, elle s’est faite lâcher en cours de route pas ses premiers avocats qui sûrement ne sont plus sûrs de son accusation. Leur cliente prétend en effet avoir perdu son téléphone, soit dans la voiture de l’un de ses ex-avocats ou encore peut-être dans la maison où elle s’est installée après avoir porté plainte.

Ainsi, vu comment cette histoire se présente, Neymar a de fortes chances d’être innocenté.

Avec Abidjan Show