in

Affaire de violence conjugale de Sidiki Diabaté, Emmanuelle Kéita brise le silence

Depuis quelques jours, le célèbre chanteur Sidiki Diabaté est au cœur d’une vive polémique sur les réseaux sociaux. L’artiste malien est accusé d’infliger régulièrement des bastonnades à Mariam Sow, sa femme de nationalité guinéenne.

Mais certains internautes, fans du chanteur malien pour la plupart, ont plutôt pris sa défense en indiquant que cette affaire était montée de toute pièce pour ternir l’image de leur idole.

Mali : l’artiste Sidiki Diabaté accusé de violences conjugales

 

C’est dans le souci de restituer toute la vérité dans cette affaire que l’actrice ivoirienne Emmanuelle Kéita a fait une sortie via sa page Facebook où elle confirme les accusations.

J’ai eu la jeune dame au phone et cette histoire est réelle selon ses dires, mais date d’un an  il s’agit tout de même de 7 années de sévices. 7 ans de vie commune avec violences psychologiques et physiques toujours selon ses dires ! Aucune plainte, oui, on peut souffrir le martyre et se conforter dans cette situation  

Sidiki Diabaté accusé de violences conjugales : «Petit à petit vous verrez son vrai visage», dixit Debordo Leekunfa

 

De quoi je me mêle ? Du fait que je sois une femme et nous avons tous une mission sur terre ! La mienne est de m’occuper de ce genre de spécimen rare ! Ah oui, j’oubliais , pour ceux qui disent que c’est l’histoire des Maliens , ça tombe bien je suis à moitié malienne ! Je lutte en coulisse pour que cette femme s’exprime publiquement, ça aidera certaines qui vivent ce cauchemar d’avoir la force d’en sortir avant qu’on apporte leur corps sans vie à leurs enfants et parents ! I say ! Take care “, a-t-elle lancé.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Russie : Poutine explique pourquoi le pays doit développer des armes hypersoniques

Officiel / FC Barcelone : la blessure de Luis Suarez confirmée

Luis Suarez : le contrat en or qu’a décliné El Pistolero