>

“Africanophone” : Robert Dussey épate les panafricanistes avec ce néologisme créé à l’ONU (vidéo)

Partager l'article

Facebook
Twitter
WhatsApp

À l’occasion de la 77e session de l’Assemblée des Nations Unies, le ministre togolais des Affaires Etrangères, de l’intégration Régionale et des Togolais de l’extérieur, le Professeur Robert Dussey, a marqué les esprits avec son discours qualifié de courageux.

Le chef de diplomatie togolaise n’est pas passé par quatre chemins pour dire tout haut à la tribune de l’ONU, ce que tout le monde pense bas. 

En effet, Robert Dussey a demandé ouvertement que les reformes soient faites pour un conseil de sécurité plus inclusif d’une part et d’autre part, il a fustigé le comportement toujours colonialistes et instrumentalistes des grandes puissances.

Aussi, le professeur Dussey a créé la sensation avec son néologisme “Africanophone” créé pour désigner une intégration profonde de l’Afrique.

“Les grandes puissances veulent réduire l’Afrique à une entité purement instrumentale au service de leurs causes et ne veulent visiblement pas que le continent puisse jouer un rôle important, voire un des rôles principaux dans le monde”.