Afrique centrale : bientôt une réforme du franc CFA ?

A Libreville pour la première édition, des États généraux de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), les pays de la sous-région travaillent en toute confidentialité sur une reforme du Franc CFA.

En effet, les participants à ce conclave évoquent notamment la fusion entre la Cemac et la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) sans oublier la question du franc CFA, la monnaie commune dans 6 pays d’Afrique centrale (le Cameroun, la Centrafrique, le Congo-Brazzaville, le Gabon, la Guinée-Équatoriale et le Tchad).

«Cette réforme est en cours, mais nous avons un mandat de confidentialité. Je ne dois pas vous dire ce qui se passe actuellement. Mais c’est une volonté de chefs d’États. Les gens contrairement à ce qu’on entend ici et là croient que les chefs d’États ne s’intéressent pas à la réforme. Mais c’est absolument faux. 

Nous avons eu mandat, la commission de la Cemac et la Banque centrale ont fait des conclusions aux chefs d’État sur la conduite à donner à l’évolution de franc CFA. Même le nom de la monnaie va se poser. Naturellement, les gens voient ce qui se passe actuellement en Afrique de l’Ouest avec l’eco. 

De vous à moi, cela n’a pas beaucoup avancé en Afrique de l’Ouest. La seule avancée en Afrique de l’Ouest, c’est qu’ils ne déposent plus leurs réserves aux comptes d’opérations. La France leur a remis leurs réserves. 

Donc, la réforme est en cours. Nous réfléchissons. Nous avons déjà fait des propositions aux chefs d’État, raconte le président de la Commission de la Cemac. 

Nous attendons la prochaine réunion du conseil des chefs d’États pour pouvoir leur donner les résultats de nos consultations», a confié le président de la commission de la Cemac, le Gabonais Daniel Ona Ondo.

Similaires