in

Afrique du Sud / Apartheid : Andrew Mlangeni, un compagnon de lutte de Mandela est mort

Andrew Mlangeni a été un fidèle allié de Mandela dans la lutte contre l’Apartheid. Si Mandela avait effectué 27 ans de prison, ce dernier en avait pris 26 ans. Par rapport à Mandela, Andrew Mlangeni était un homme caché, très discret. Sa mort a été confirmée le mercredi 22 juillet 2020 par le bureau du président Cyril Ramaphosa.

Pourquoi les montres indiquent toujours 10h10 dans les catalogues ?

 

Une biographie officielle, écrite pour sa fondation caritative en 2017, s’intitulait « The Backroom Boy », une référence à ses activités clandestines dans la résistance clandestine et, peut-être, au langage de l’apartheid, lorsque les patrons blancs se référaient régulièrement aux sous-fifres noirs adultes comme ”garçon”. Lorsque M. Mlangeni est arrivé sous forte garde à Robben Island en 1964, lui et d’autres détenus noirs du groupe ont reçu des uniformes de prison avec des pantalons courts généralement réservés aux écoliers.

Nelson Mandela : sa fille Zindzi meurt à 59 ans

 

Malgré toutes ses réticences, Mlangeni était dans une avant-garde historique d’opposition à l’apartheid qui s’est tournée vers des tactiques violentes, à partir de 1961 avec la création d’un groupe secret d’insurgés appelé uMkhonto weSizwe, “le fer de lance de la nation”.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Coronavirus : de faux kits de test de dépistage du virus saisis

Gabon : la Première ministre a prêté serment ce mercredi 22 juillet