in

Afrique du Sud : la police manifeste contre les violences faites aux femmes

La police sud-africaine a surpris agréablement l’opinion publique ce lundi 14 octobre. Ils sont près d’un millier de policiers à arpenter les rues de Pretoria pour la cause des violences faites aux femmes dans le pays.


Publicité L-FRII


« Quand vous maltraitez une femme, vous cessez d’être un homme » ou encore « Ça fait mal en tant que policiers de ramasser au quotidien des corps de femmes, d’enfants et de personnes vulnérables » sont, entre autres, slogans qu’on pouvait lire sur les pancartes.

Togo : 5 malfrats dans les mailles de la police

« Les femmes sont des êtres humains, leurs droits sont les mêmes. Elles n’ont pas moins de droits que les hommes », a déclaré le ministre de la Police, Bheki Cele.

Être femme en Afrique du Sud n’est pas une partie de plaisir. Les femmes sont constamment violentées, abusées ou encore maltraitées par leurs conjoints.

Le président Ramaphosa a reconnu que « L’Afrique du Sud est l’un des endroits les plus dangereux au monde pour une femme, avec un niveau de violence comparable à celui d’un pays en guerre ».

[Photo] Premières images de Foly Satchivi à sa sortie de prison ce mercredi 16 octobre

Cette sortie des forces de la police, espère-t-on, aura un impact positif sur la lutte contre les violences faites aux femmes en Afrique de Sud.

Togo : le jeu Simulgames pour démystifier l’agriculture aux jeunes

La Chine veut lancer à son tour sa propre monnaie virtuelle