Crédit Photo : menara.ma

Aïd El Fitr / Maroc : le roi Mohammed VI libère 810 détenus

L’Aïd El Fitr aura été l’occasion d’une double célébration pour certains. En effet, au Maroc, comme chaque année, le Roi Mohammed VI a libéré 810 personnes, dont 17 détenus du Hirak du Rif.

« Sur un total de graciées, 606 sont en détention : Grâce au reliquat de la peine d’emprisonnement au profit de 28 détenus. Remise de la peine d’emprisonnement ou de réclusion au profit de 576 détenus. Commutation de la peine perpétuelle en peine à temps au profit de 2 détenus », indique un communiqué.

« 204 bénéficiaires de la grâce royale sont en liberté : Grâce sur la peine d’emprisonnement ou son reliquat au profit de 62 personnes. Grâce à la peine d’emprisonnement avec maintien de l’amende au profit de 10 personnes.  Grâce aux peines d’emprisonnement et d’amende au profit de 1 personne. Grâce à la peine d’amende au profit de 131 personnes », lit-on également dans le même communiqué.

12 détenus impliqués dans des affaires d’extrémisme et de terrorisme ayant participé à la 7ème édition du Programme « Réconciliation » (Moussalaha), ont également bénéficié de la grâce royale. Ils ont officiellement annoncé leur rejet de toute forme d’extrémisme et de terrorisme ainsi que leur ferme attachement aux constantes et aux sacralités de la Nation et aux institutions nationales.

Outre cela, 9 ont bénéficié d’un reliquat de la peine d’emprisonnement et 3 d’une remise de la peine d’emprisonnement. « En considération des circonstances familiales et humaines des personnes condamnées dans le cadre des évènements de la région d’Al Hoceima, et en concrétisation de la volonté royale dans toutes les occasions, le roi a gracié 17 détenus sur le reliquat de la peine d’emprisonnement ».

Avec Afrik

Plus d'articles
Le ministère du Développement à la Base lance un programme d’initiation des jeunes aux métiers de l’artisanat à la maison des jeunes d’Amadahomé