Akon City : Après la ville du futur, le chanteur se lance dans un nouveau projet XXL

Le chanteur américain Akon, d’origine sénégalaise, ne veut se donner aucune limite. Après le lancement de son mégaprojet de la ville du futur, la star vient de mettre une nouvelle corde à son arc.

Selon les informations, l’artiste devenu businessman s’est lancé dans les mines au Congo. Il a en effet signé un contrat avec les autorités congolaises pour financer l’exploitation d’une mine de cuivre et de cobalt en joint-venture avec la compagnie d’Etat, la SODIMICO.

La formalisation de la transaction a été faite à travers sa société enregistrée aux États-Unis, dénommée White Waterfall LLC, dont il est le président-directeur général. Le ministère des Mines congolais a publié les contrats sur son site internet sur lesquels a été apposé la signature du chanteur.

Pour cette exploitation, White Waterfall s’est engagée à verser une prime de signature de 2 millions de dollars et à financer une étude de faisabilité de la réserve de Kimono dans la province du Haut Katanga.

Pour rappel, le Congo est le premier producteur de cuivre en Afrique et le premier producteur mondial de cobalt, utilisé dans les batteries de voitures électriques.

Plus d'articles
Ligue 1 : Mauro Icardi se prononce sur sa situation au PSG