Le président de la côte d’Ivoire a finalement levé une partie du doute qui planait dans la tête des ivoiriens depuis longtemps. Il s’est prononcé un peu plus clairement sur sa candidature en 2020.

Togo : une cinquantaine d’armes blanches saisies à Agoè ce jeudi ; 21 personnes interpellées



« Si les gens de ma génération sont candidats, je serai candidat », a déclaré Alassane Ouattara alors qu’il était en pleine tournée dans le centre du pays dans la région du Hambol. Ouattara vient donc de lever tous les doutes sur le fait qu’il briguera un troisième mandat à la tête de la Côte d’Ivoire.

« Écrire, c’est devenir immortel », Magloire Agbegnido

Cette déclaration n’a pas d’autres cibles que le président du PDCI, Henri Kona Bédié ou celui du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi Nguéssan ou éventuellement l’ancien président Laurent Gbagbo. Cependant, rien n’est encore joué, car le président doit encore se sortir de la controverse de la limitation de mandat. Cela lui ferait techniquement un troisième mandat sauf que, selon la nouvelle constitution, il pourrait se présenter.

Avec Beninweb TV