Alexandre Benalla remis en liberté

L’ex-collaborateur d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla et Vincent Crase ont été remis en liberté ce mardi 26 février 2019.

L’ex-collaborateur de Macron, Alexandre Benalla placé en garde à vue
Alexandre Benalla, le 19 septembre 2018, devant la commission des lois du Sénat. BERTRAND GUAY / AFP

Mis en détention provisoire depuis le 19 février dernier, les deux hommes sont libérés et placés sous contrôle judiciaire.

Benalla est accusé pour l’utilisation de ses passeports diplomatiques après son licenciement de l’Elysée. Cette enquête, ouverte le 29 décembre 2018 pour « abus de confiance », « usage sans droit d’un document justificatif d’une qualité professionnelle » et « exercice d’une activité dans des conditions de nature à créer dans l’esprit du public une confusion avec l’exercice d’une fonction publique », a, par ailleurs, été étendue aux infractions de « faux », « usage de faux » et « obtention indue d’un document administratif » après un signalement de la présidence de la République, avait précisé le parquet.

Plus d'articles
Etats Unis / Fusillades à Kenosha : Trump pense que le tireur a agi par légitime défense