Aliko Dangote : le cri de détresse de son ex-maîtresse ; « Ils me traquent 24h sur 24h »

L’ancienne maîtresse présumée d’Aliko Dangote, Autumn Spikes, lance un cri de détresse. Selon elle, des personnes inconnues la traquent et surveillent chacun de ses mouvements.

Autumn Spikes a partagé dans sa story Instagram une photo qu’elle a prise de sa fenêtre montrant qu’elle est sous surveillance 24/7 à Miami. Elle a partagé la photo d’une camionnette noire qui la traque secrètement.

«Qui je suis et qui je connais au fil des ans doit signifier quelque chose s’ils sont prêts à me surveiller 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. De traquer mon IG, à me suivre dans des lieux à Miami » , a-t-elle écrit.

En rappel, un tribunal américain lui a donné 20 jours pour répondre à la plainte d’Aliko Dangote. Selon les médias nigérians, il a été rapporté que ce dernier a utilisé un pseudonyme, John Doe, pour intenter une action en diffamation contre Spikes pour avoir prétendument tenté de lui extorquer 5 millions de dollars.

Il demande des dommages-intérêts «supérieurs à 30 000 dollars» (environ 11,4 millions de nairas) à Mme Spikes.

Plus d'articles
Burkina Faso : 4 fidèles catholiques tués par des terroristes