De la science-fiction à la réalité. La start-up allemande Volocopter va réaliser ce mardi, le premier essai public de son taxi volant électrique, au-dessus de la Marina Bay de Singapour.

Togo – Réseau QNET : plus de 100 jeunes Béninois arrêtés par la police



Le VoloCity utilise la technologie du drone, avec ses 18 rotors alimentés par batterie. Il dispose d’une autonomie de 35 kilomètres et pourra à terme transporter deux passagers à une vitesse maximale de 100 km/h.

Volocopter espère mettre en service son taxi d’ici deux ou trois ans. Ce n’est pas le seul à se lancer sur ce marché en devenir.

Airbus a effectué cette année les premiers essais de son aéronef Vahana, en visant une commercialisation dès 2020. Uber est à un stade moins avancé et parle de 2023.

Togo : l’UGP recrute (21 octobre 2019)

Rolls-Royce et le duo Boeing-Porsche planchent aussi sur leur modèle respectif.

Avec JDD