in ,

Alpha Condé : ” cette élection est comme si nous étions en guerre “

Alpha Condé, le président de la Guinée qui veut briguer un 3e mandat, à 82 ans, au détriment des contestations des populations est en campagne depuis le 19 septembre dernier. Il y a vraiment lieu de préciser que les choses prennent des accents de guerre pour l’élection du 18 octobre 2020.

« Cette élection n’est pas seulement une élection, c’est comme si nous étions en guerre », a déclaré M. Condé, dont les propos en langue malinké par visioconférence à ses partisans à Siguiri, dans son bastion électoral de l’est du pays, ont été diffusés mardi soir par la télévision nationale.

« Les autres candidats ont fait un bloc pour me combattre », a-t-il rappelé, en référence à la décision de ses 11 adversaires de former un collectif pour parler d’une seule voix sur le processus, dans un contexte de suspicion sur la validité des listes électorales.

Mali / 60 ans d’indépendance : le général Haya Amadou Sanogo refait surface

Il va plus loin et explique à ses compatriotes que « voter pour un candidat malinké qui n’est pas du RPG (Rassemblement du peuple de Guinée, au pouvoir, NDLR) », est comme « voter pour Cellou Dalein Diallo“, le principal opposant, membre de la communauté peule ».

Sur ce dernier coup du ‘vieux, mais résistant’ Président Condé, les avocats français du Front national de défense de la Constitution (FNDC) ont écrit à la procureure de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda, dans un courrier rendu public, pour lui signaler les déclarations de ce dernier visant à dissuader les Malinkés de voter pour un autre candidat de leur communauté.

75 ans de l’ONU : la plaidoirie du Président Cyril Ramaphosa

Le FNDC a en outre prévu une grande manifestation anti-Condé sur le 29 septembre prochain pour amener Alpha Condé à abdiquer.



Saham Ad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Quand Benzema s’autoproclame leader de l’attaque du Real Madrid

Barack Obama donne son numéro de téléphone pour qu’on lui envoie des textos