Alpha Condé : « Les journalistes français ne respectent pas les Chefs d’État africains »

Le président guinéen a profité, mercredi 24 février 2021, du lancement de la première édition du Guinea investissement forum pour le faire savoir. Il rappelle qu’en Guinée, il n’y a pas d’opposants dans les prisons contrairement dans d’autres pays de la sous-région, dits démocratiques.

« On essaye de critiquer la Guinée. J’ai parlé avec l’ambassadeur d’Allemagne il y a quelque temps et il me disait ‘’ Monsieur Condé, nous sommes victimes de la même chose. Dès qu’on parle, les Grecs nous disent vous les nazis’’. La Guinée a fait d’énormes progrès sur le plan des droits humains, mais on continue à la considérer comme avant. Des pays qu’on dit démocratiques en Afrique mettent leurs opposants en prison. Nous, on n’a jamais mis d’opposants en prison. Les gens qui sont en prison ne sont pas des hommes politiques malgré la campagne », a déclaré Alpha Condé.

Le président guinéen a aussi déploré le manque de respect des journalistes français vis-à-vis des chefs d’État Africains. « Les journalistes français ne respectent pas les chefs d’État africains. Moi, je n’accepte pas qu’on ne me respecte pas. On doit se comporter avec moi comme avec le président français. Ce que tu ne peux pas faire avec le président français, tu ne le feras pas avec moi. C’est pourquoi RFI et France 24 racontent ce qu’ils veulent. Mais le mensonge peut aller vite, mais la vérité rattrape toujours », a déclaré Alpha Condé.

Avec afriqueactuelle.net

Togocom Night Gift

Togocom Night Gift
Plus d'articles
Togo : 150 000 petits exploitants bientôt pourvus en intrants agricoles