À la suite d’une erreur d’étiquetage, le site de vente en ligne a proposé à ses clients du matériel photo à moins de 100 dollars, alors qu’il en vaut plus de dix mille.

C’était sans doute la meilleure affaire de l’Amazon Prime Day, cette opération de soldes menée par Amazon les 15 et 16 juillet dernier. Après une erreur d’étiquetage sur le site de vente en ligne, du matériel photo a été vendu à prix plus que cassé.



Lire aussi : France : Le sous-marin la « Minerve », disparu en 1968, retrouvé au large de Toulon

Un objectif Sony valant 550 dollars a ainsi été facturé 95 dollars. Un téléobjectif Canon EF 800mm f/5.6L IS, habituellement proposé au tarif de 13 000 dollars, coûtait ces jours-là 500 dollars. Soit une réduction record de 99,3 %.

Réalisant ce bug, des internautes sont alors partis à la chasse aux bonnes affaires sur le site. Ils ont débusqué des appareils photo Fujifilm (1 299 dollars), Canon EOS R (2 000 dollars), Sony a7 (2 000 dollars) et Sony a9 (5 500 dollars), tous au prix très doux de 94 dollars et 98 centimes. Tout le matériel soldé était exactement au même prix, et tous les internautes n’avaient pas accès à ces réductions, signes qu’il s’agissait bien d’un problème technique.

Plus de 175 millions d’objets vendus

Plusieurs acheteurs chanceux ont affirmé au site Gizmodo avoir bien reçu leur achat, ou du moins un numéro de suivi. Un internaute signale ainsi qu’il a reçu sa commande d’objectifs photo, achetés 102 dollars alors qu’ils en valent 65 000. Mais la plupart des achats ont été annulés par Amazon, et les internautes n’ont finalement reçu qu’un mot d’excuse de l’entreprise.

Lire aussi : Agression mortelle du Guinéen Mamoudou Barry, un suspect interpellé

Malgré ces ratés, l’opération Amazon Prime Day a été un succès pour le site, qui le qualifie de « plus gros événement commercial de l’histoire ». Plus de 175 millions d’objets ont été vendus pendant ces deux jours.

Avec Ouest France

Miss Togo 2019