Amel Bent : «j’ai honte»

Ce mercredi 11 novembre, Paris s’est réveillé complètement dans le brouillard. Et il faut avouer qu’il y a des matins parfois plus difficile que d’autres. Comme à son habitude, Amel Bent s’est levée ce matin pour préparer ses filles. La maman de Hanna et Sofia a donc posté quelques Stories sur son compte Instagram pour faire vivre son matin à ses abonnés.

Seulement voilà, nous sommes le mercredi 11 novembre, le jour de commémoration de l’Armistice qui se fête par un jour férié en France. Chose que la jeune femme a visiblement oubliée. Si la plupart des Français ont donc pu profiter de ce jour férié pour faire la grasse matinée, ce n’était pas le cas des filles d’Amel Bent. La jeune maman a emmené ses 2 filles âgées de 3 et 4 ans à l’école comme à son habitude.

« J’ai honte, j’ai honte… J’ai oublié que c’était férié, j’ai préparé mes filles et on a été jusque devant l’école, je ne comprenais pas pourquoi la gardienne ne m’ouvrait pas la grille, personne ne me répondait », confie-t-elle.

Une adorable petite bourde, qui fera une belle anecdote à raconter plus tard. Même si on est sûr qu’avec son emploi du temps surchargé, la jeune artiste de 35 ans aurait bien profité de quelques heures de sommeil en plus avec ses 2 filles.

Similaires