Aminata Touré, première femme africaine élue vice-présidente d’un parlement en Allemagne

La jeune Allemande de 26 ans a été élue vice-présidente du Parlement régional de l’Etat de Schleswig-Holstein mercredi (28 août), une grande première pour une femme d’origine africaine, a annoncé la Deutsche Welle.

Lire aussi : Togo – Locales partielles : les résultats définitifs proclamés par la Cour suprême

Aminata Touré a recueilli 46 voix sur 69 et est officiellement, depuis ce mercredi 28 août, vice-présidente du Parlement du Land de Schleswig-Holstein, dans le nord de l’Allemagne.

Dans un Tweet, la jeune parlementaire décrit ses ambitions.

En Allemagne, les parlements régionaux prennent des décisions importantes pour la police, les crèches, les universités, les transports, etc.

Aminata Touré restera à ce poste pour deux ans et demi environ, jusqu’en 2022, lors des prochaines élections régionales dans sa région.

La jeune femme a eu un parcours mixte : son pays d’accueil est tout aussi présent dans sa vie que son pays d’origine.

Lire aussi : Condamné pour avoir volé 50 dollars, un Américain va être libéré après 36 ans de prison

« J’ai toujours eu les deux mondes en moi : l’origine de mes parents, le Mali ; et le pays où je vis, l’Allemagne. À un moment donné, je ne voulais plus avoir à me décider pour un des deux pays. Alors j’utilise un terme inventé par un mouvement féministe de femmes noires, ici en Allemagne : Afro-Allemand », a-t-elle confié.

Née en Allemagne de parents maliens, la jeune femme veut se battre pour une société ouverte et égalitaire.

« Quand on regarde les chiffres, ce sont plus de 20% des personnes en Allemagne qui sont issues de l’immigration. Je pense que quelque chose comme ça doit aussi se retrouver dans la politique parce que sinon certaines réalités de la vie ne seront pas reflétées », explique-t-elle.

Lire aussi : LdC 2018-19/Meilleur joueur de l’année : le message de Virgil van Dijk après le trophée

Aminata Touré a étudié la politique et la philosophie. En Avril 2019, elle a participé à un programme de leadership organisé par la Fondation Obama. Elle avait eu l’honneur d’introduire le 44ème président américain lors de la cérémonie inaugurale.

Avec BBC

Plus d'articles
PSG – OM : “Je vais arrêter toute cette violence”