Android : la mise en garde de Microsoft sur ce logiciel rançonneur

Microsoft a tenu à être très clair. En effet, selon la société américaine, un logiciel rançonneur lance de nombreux appels téléphoniques et abuse du bouton « Accueil », afin d’empêcher les utilisateurs d’avoir accès à leur smartphone. Le téléphone est rendu dans un état utilisable, dès lors qu’une rançon est payée.

Il y a quelques jours, les chercheurs du logiciel Microsoft 365 Defender ont découvert qu’un logiciel d’extorsion menaçait directement les utilisateurs d’Android. En effet, cet outil, baptisé MalLocker.B se propage de manière classique, tel un malware, à travers des pages de publicité et des programmes téléchargés de manière douteuse.

Les caractéristiques du logiciel, assez méconnues, pourraient permettre à d’autres logiciels plus puissants encore, d’atteindre vos outils. Aujourd’hui, MalLocker.B est en mesure de contrer l’ensemble des moyens classiques de protection des outils digitaux. Compliqué à détecter, il force l’usager à transférer de l’argent en rendant l’accès à son smartphone ou à son ordinateur, tout simplement impossible.

De même, ce logiciel malveillant est déguisé avec un message supposément envoyé par le ministère russe de l’Intérieur. Ce message accuse une personne de s’être rendue sur un site au contenu pédophile. En outre, cette page affirme que les autorités compétentes seraient mises au courant, en cas de non-paiement.


source : lanouvelletribune.info

Plus d'articles
Cardi B reçoit le soutien d’Alicia Keys pour la présidence en cas de destitution de Donald Trump